Wind River de Taylor SHERIDAN

>>>Wind River de Taylor SHERIDAN

Wind River est autant un film qu’une interrogation : et si le grand homme derrière Sicario n’était pas le caméléon Denis VILLENEUVE, mais son brillant scénariste ? Un principe immédiatement mis à l’épreuve, puisque ce dernier passe derrière la caméra pour un récit (évidemment de sa plume) au mélange entre violence et discours social devenu la marque de l’artiste, Taylor SHERIDAN. Ici, la mort d’une jeune indienne est l’occasion d‘une plongée dans les méandres des réserves indiennes, avec au centre de l’enquête un duo entre une jeune agente du FBI et un officier local mystérieux, miroir de Sicario. Mais Wind River vaut mieux qu’une redite. En faisant des paysages enneigés de l’Amérique rurale le centre de sa mise en scène et même du drame, SHERIDAN rappelle avec un certain bonheur les vieux démons du western fordien, basé sur l’alliance entre les personnages et leur environnement. Le résultat n’est pas parfait, mais témoigne de suffisamment de panache et de volonté de moderniser, avec respect, les traditions du classicisme, pour faire de SHERIDAN le dernier potentiel sauveur du cinéma américain. Pour le moment…

Critique de Pierre-Simon GUTMAN

Film américain de Taylor SHERIDAN (2017), avec Jérémy RENNER, Elisabeth OLSEN, Kelsey CHOW. 1 h 49.

 

2017-08-30T17:49:42+00:00 mercredi 30 août 2017|Critiques Texte|