Un petit boulot de Pascal CHAUMEIL

>>>Un petit boulot de Pascal CHAUMEIL

 

Un petit boulot ne décevra pas ceux qui avaient aimé L’Arnacoeur. Passant de la comédie sentimentale à la comédie noire, Pascal Chaumeil a en effet conservé sa faculté à faire vivre des personnages, à créer des situations hors du commun, à distiller une ironie parfois mordante. Le « petit boulot » dont il est ici question est celui de tueur à gages. Mais le tueur (en l’occurrence incarné par Romain Duris) n’est pas un professionnel chevronné. C’est un pauvre hère qui a tout perdu quand l’entreprise dont il était salarié a fermé. Ce qui permet au film d’emprunter des chemins buissonniers que l’on rencontre davantage dans un cinéma à contenu social. Mais l’ironie, voire le rire ne sont pas pour autant hors de propos. The Full Monty de l’autre côté de la Manche, Discount sous nos cieux, en ont fait la brillante démonstration. Si l’on ajoute quelques moments de tension, compte tenu de l’enjeu, force est de conclure à la richesse de ce film en tous points plaisant, qui permet en outre une confrontation inédite à l’écran, celle de Romain Duris et de Michel Blanc (le commanditaire sinueux du meurtre). C’est d’ailleurs à ce dernier que le film doit son scénario, adapté d’une œuvre britannique (l’humour noir est une spécialité de nos amis ex-européens). Mais le film recèle une noirceur supplémentaire qui ne se perçoit pas immédiatement à l’écran : il est signé Pascal Chaumeil, disparu il y a plus d’un an. C’est le second film posthume de la saison, après L’Effet aquatique de la regrettée Solveig Anspach…

Yves ALION

Film français de Pascal CHAUMEIL (2015), avec Romain DURIS, Michel BLANC, Alice BELAIDI, Alex LUTZ. 1h 37.

 

2017-03-09T15:54:45+00:00 mercredi 31 août 2016|Critiques Texte|