T2 Trainspotting de Danny BOYLE

>>>T2 Trainspotting de Danny BOYLE

 

Deux décennies séparent Trainspotting (1996) de T2 Trainspotting. Il n’est donc pas question ici d’une suite traditionnelle, mais plutôt d’une sorte de Vingt ans après conçu par l’écrivain Irvine Welsh et le réalisateur Danny Boyle comme un pèlerinage à l’usage des fans de leurs anti-héros héroïnomanes égarés dans une Écosse en proie à la crise économique. Orphelins de leur ami Tommy, Mark (Ewan McGregor), Sick Boy (Jonny Lee Miller), Spud (Ewen Bremner) et Begbie (Robert Carlyle) rêvent leur vie à défaut de l’assumer et le temps n’a pas changé grand-chose à l’affaire. En revanche, c’est le monde qui les entoure dans lequel ils ont quelque mal à se reconnaître. T2 Trainspotting est l’adaptation du roman Porno paru initialement en 2002. L’auteur et le réalisateur ont donc procédé à la mise à jour qui s’imposait avec la complicité de leurs interprètes. C’est un réel plaisir de les retrouver, les comédiens ayant connu des destinées différentes, à l’instar de la star de la bande, Ewan McGregor, devenu récemment le réalisateur d’American Pastoral. Ces retrouvailles sont placées sous le double signe de la nostalgie et de la maturité. Leur genèse reflète la complexité d’un processus qui a débuté en 2009 et est passé par une réconciliation nécessaire entre Danny Boyle et Ewan McGregor. Le film arbore les stigmates de sa genèse comme des blessures de guerre, et c’est précisément ce qui confère son charme particulier voire son enjeu à cette comédie narquoise baignée de bonne musique.

Critique de Jean-Philippe GUERAND

Film britannique de Danny BOYLE (2017), avec Ewan MCGREGOR, Robert CARLYLE, Ewen BREMNER. 1h 57.

https://www.youtube.com/watch?v=ZPnE6B1tPgM

 

 

2017-04-18T19:34:41+00:00 mercredi 01 mars 2017|Critiques Texte|