Les Dollars des sables d’Israel CARDENAS et Laura Amelia GUZMAN

>>>Les Dollars des sables d’Israel CARDENAS et Laura Amelia GUZMAN
  • Les Dollars des sable

Après le succès critique de Jean Gentil, le duo de cinéaste Laura Amélia Guzman et Isabel Cardenas revient avec un allié de poids: Geraldine Chaplin, porteuse ici à la fois de sa propre légende et, bien entendu, de son héritage familial. Elle prête ses traits forcément vieillis à une femme usée, victime d’un amour irraisonné ainsi que des mensonges d’une jeune femme, dans une île des Caraïbes. Le sujet de ce film est donc à la fois le tourisme sexuel, pratiqué par l’héroïne, et l’île même de Las Terrenas, son atmosphère, sa dépendance parfois malsaine envers les voyageurs, son mélange entre illusions et paradis. Les auteurs livrent un film d’ambiance, habité par des images qui tentent de restituer au plus près les sensations, couleurs, le ressenti de la vie dans ce faux éden. Une mise en scène au service d’un récit parfois cruel, qui peut occasionnellement rappeler le Paradis : amour d’Ulrich Seidl, mais qui réussit, grâce à son décor et sa star, à trouver sa propre identité.

Pierre-Simon Gutman

Dolares de arena. Film dominicain d’Israel Cardenas et Laura Amelia Guzman (2014), avec Geraldine Chaplin, Yanet Mojica, Ricardo Ariel Toribio. 1h 25.

2017-03-09T15:54:56+00:00 jeudi 27 août 2015|Critiques Texte|