Le Lendemain de Magnus VON HORN

>>>Le Lendemain de Magnus VON HORN

 

Cinéaste suédois, mais basé ordinairement en Pologne, Magnus von Horn livre avec Le Lendemain un film dérangeant. Ce qui n’est évidemment pas un défaut. L’histoire est celle d’un jeune homme à peine sorti de l’adolescence qui rejoint sa famille à sa sortie de prison. Il est alors en butte à l’hostilité, voire à la haine de l’immense majorité des habitants du village sans que l’on sache d’emblée quelles sont les tenants et aboutissants du drame qui s’est déroulé là quelques années plus tôt et qui a débouché sur son emprisonnement. Nous aurions donc mauvaise grâce à révéler quoi que ce soit. Mais tout l’attrait de ce film âpre et froid (la lumière du Nord contribuant à la frigidité générale, ponctuée par quelques accès de violence) réside dans l’opacité du personnage principal et à l’hostilité du monde extérieur. Le cinéaste nous incite de la sorte à porter le même regard que les villageois, pour nous inviter par la suite et de façon très progressive à tenter de comprendre comment a pu fonctionner son esprit malade. Il est des films agréables dont on a tout oublié trois minutes après être sorti de la salle. Il en est d’autres des plus inconfortables, mais qui nous donnent encore à penser plusieurs jours après le visionnage. Le Lendemain fait incontestablement partie de ceux-là. 

Yves ALION

Efterskalv. Film suédois de Magnus VON HORN (2014), avec Ulrik MUNTHER, Mats BLOMGREN, Alexander NORDGREN. 1h 41.

 

2017-03-09T15:54:48+00:00 mercredi 01 juin 2016|Critiques Texte|