Le Cercle littéraire de Guernesey de Mike NEWELL

>>>Le Cercle littéraire de Guernesey de Mike NEWELL

Malgré des succès commerciaux répétés (Donnie Brasco, Quatre mariages et un enterrement, Harry Potter et la coupe de feu, Prince of Persia), l’Anglais Mike NEWELL, né en 1942, et auteur d’une vingtaine de longs métrages, n’est pas vraiment pris en considération par les cinéphiles. Présent plusieurs fois à la Quinzaine de réalisateurs, il y a déjà longtemps, on ne le voit ni dans les grands festivals ni dans les histoires du cinéma. Il est probablement trop éclectique pour être repérable. Avec un peu d’attention, on devrait pourtant apercevoir une ligne directrice faite d’une délicatesse, d’une élégance, d’un soin constant, d’une complexité toujours assumée mais jamais pesante, qui mériterait d’approfondir l’étude de ce que personne ne considère comme une œuvre cohérente. Son Cheval venu de la mer (1992), apparemment un film pour enfants, était un chef-d’œuvre que peu de critiques avaient signalé. Ce nouveau film, adapté du roman à succès Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates est une nouvelle preuve de sa délicatesse, de son sens du récit, du paysage, de la dramaturgie. Acteurs impeccables, mise en scène subtile et jamais ostentatoire, histoire compliquée, amusante et tragique d’une enquête littéraire autour des traumatismes de l’occupation allemande à Guernesey, c’est au fond un film sur la discrétion. Une qualité, logiquement, rarement reconnue par la postérité. Mais le public suivra.

Critique de René MARX

 

The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society. Film britannique de Mike NEWELL (2018), avec Lily JAMES, Michiel HUISMAN, Matthew GOODE. 2h03.

Photos : Studio Canal

2018-07-09T17:30:36+00:00 mercredi 13 juin 2018|Critiques Texte|