L’Amour des hommes de Mehdi BEN ATTIA

>>>L’Amour des hommes de Mehdi BEN ATTIA

Une femme qui prend en photo des hommes dans la Tunisie d’aujourd’hui jongle nécessairement avec un tabou sulfureux. Mais Amel, veuve dans la fleur de l’âge, ne manque pas de personnalité et ne caresse aucun trouble dessein en sollicitant ainsi les mâles sur les conseils de son beau-père qui encourage ses velléités artistiques. Elle souhaite juste s’exprimer en témoignant des frustrations qui l’entourent. Un monde où les sexes possèdent des fonctions sociales strictement définies, mais que les femmes aspirent à faire évoluer, notamment ici en s’affranchissant de leur dépendance séculaire à l’égard des machos façonnés par un matriarcat tout puissant. À l’instar de la séquence d’ouverture qui évacue efficacement le problème du voile, en pointant sa présence envahissante, le film s’attache davantage à l’itinéraire d’un personnage féminin en phase de reconstruction, dans lequel affirme d’ailleurs s’être projeté le réalisateur, qu’à la cause des femmes en général. La singularité du propos de Mehdi BEN ATTIA (Le Fil) réside dans son parti pris de décrire des hommes objets au service d’une femme affranchie que campe la toujours impeccable Hafsia HERZI. Dans une société musulmane, ce discours prend encore plus de force en balayant les stéréotypes comme les archétypes. Quant à la liberté, l’aboutissement ultime du parcours d’Amel, elle est symbolisée par le trajet final à travers Tunis qu’elle accomplit au volant d’une voiture. En digne petite sœur méditerranéenne de Thelma et Louise.

Critique de Jean-Philippe GUERAND

Film franco-tunisien de Mehdi BEN ATTIA (2017), avec Hafsia HERZI, Raouf BEN AMOR, Haythem ACHOUR. 1h45.

Photos :
Epicentre Films

 

2018-03-01T10:32:33+00:00 mardi 27 février 2018|Critiques Texte, La Critique de la Semaine|