L’Odyssée de Jérôme SALLE

>>>L’Odyssée de Jérôme SALLE

Plébiscité de son vivant comme la personnalité préférée des Français, le commandant Jacques-Yves Cousteau était une véritable légende dont la réputation avait dépassé les frontières. Mais la part d’ombre de l’homme était considérable. Ce pionnier des fonds marins a en effet entraîné sa famille dans ses aventures, quitte à entraîner des dégâts collatéraux irrémédiables parmi son entourage, en raison d’une rigueur qui ressemblait souvent à de la rigidité. Palme d’or à Cannes avec son documentaire Le Monde du silence, coréalisé avec un Louis Malle débutant, Cousteau (que Lambert Wilson interprète avec le détachement qui s’impose) est devenu par la suite une véritable star de la télévision américaine grâce à laquelle il a produit des heures d’images exceptionnelles. Au point de sembler parfois prêt à tout pour vendre son âme au diable cathodique. Y compris à laisser son épouse s’étioler dans les vapeurs d’alcool (ce qui donne l’occasion à Audrey Tautou d’une composition spectaculaire) et de se brouiller durablement avec son fils (qu’incarne un Pierre Niney fougueux à souhait). Loin d’être l’hagiographie à laquelle on était en droit de s’attendre au vu de l’aura de son sujet, L’Odyssée décrit les moindres facettes d’un homme prêt à tout pour parvenir au bout de son rêve. Jérôme Salle fouille sa personnalité, brouille délibérément les cartes et n’occulte rien de la rapacité démesurée de cet aventurier qui se coiffe d’un bonnet rouge avec un sens consommé du marketing et s’impose, là aussi, comme un pionnier de la communication, à une époque où personne ne s’en souciait encore vraiment, du moins en France.

Jean-Philippe GUERAND

Film français de Jérôme SALLE (2016), avec Lambert WILSON, Pierre NINEY, Audrey TAUTOU. 2h02.

2017-03-09T15:54:43+00:00 mercredi 12 octobre 2016|Critiques Texte|