L’Homme du peuple de Andrzej WAJDA

>>>L’Homme du peuple de Andrzej WAJDA
  • L'homme du peuple

Aujourd’hui âgé de 88 ans, Andrzej Wajda semble s’être retiré sur la pointe des pieds du monde du cinéma. Pourtant ce très grand cinéaste polonais, dont l’œuvre reste d’une richesse peu commune, à la fois composée de films intimistes et de fresques lyriques tourne encore. Pour preuve cet Homme du peuple, qui confirme la passion du cinéaste pour l’Histoire. Le film est le troisième volet d’un triptyque fameux. L’Homme de marbre (1977) et L’Homme de fer (1980) avaient ébranlé les certitudes d’un régime communiste en fin de course. L’Homme du peuple revient sur ces années qui ont abouti à la chute du rideau de fer, et brosse le portrait de celui qui incarne la révolution, Lech Walesa, ouvrier des chantiers navals que son charisme a conduit à incarner à lui seul le bouleversement politique. Le film est clairement une apologie de cette figure historique, que l’on aurait souhaitée plus nuancée. Mais le portrait en filigrane de l’homme privé et la composition exceptionnelle de celui qui l’incarne contribuent à donner une certaine épaisseur à ce film suranné mais touchant.

Yves Alion

Walesa. Czlowiek z nadziei. Film polonais de Andrzej Wajda (2013),

2017-03-09T15:55:01+00:00 vendredi 14 novembre 2014|Critiques Texte|