L’histoire de l’amour de Radu MIHAILEANU

>>>L’histoire de l’amour de Radu MIHAILEANU

Vaste ambition que celle de Radu Mihaileanu qui a choisi de traverser les époques et les continents pour mettre en lumière la persistance de l’état amoureux quelles que soient les circonstances.  Le film démarre dans un shtetl biélorusse au moment où la menace nazie se précise et se termine de nos jours près de Central Park (New York). Le personnage principal est un jeune homme dont la fiancée réussit à s’enfuir d’Europe pour rejoindre les États-Unis. Les circonstances feront qu’il ne pourra pas la rekopindre avant des décennies. Pour constater qu’elle en a épousé un autre. Notre homme restera célibataire jusqu’à la fin de ses jours… non sans se lier d’une amitié profonde avec une adolescente qui a lu le roman autobiographique tiré de cette histoire. Les contempteurs du film (il y en a) dénoncent cette trame lacrymale. Mihaileanu a toujours fonctionné sur ce registre, depuis Train de vie jusqu’à aujourd’hui, en passant par Le Concert (son plus grand succès). On aime ou on n’aime pas son emphase, son inclinaison pour le pathos (souvent mâtiné d’humour), sa naïveté assumée. Mais il faut reconnaître qu’il sait nous entraîner dans des histoires à aucune autre comparables, et qu’il bouscule la grande Histoire avec talent. L’Histoire de l’amour possède en outre un atout supplémentaire, une architecture labyrinthique qui titille notre goût du baroque autant qu’il s’adresse à Margot.

Yves ALION

Film franco-américain de Radu MIHAILEANU (2016), avec Derek JACOBI, Sophie NÉLISSE, Gemma ARTERTON. 2h 14

2017-03-09T15:54:40+00:00 mercredi 09 novembre 2016|Critiques Texte|