Francofonia, le Louvre sous l’occupation » d’Alexandre SOKOUROV

>>>Francofonia, le Louvre sous l’occupation » d’Alexandre SOKOUROV
  • Francofonia , le Louvre sous l’occupation

Alexandre Sokourov poursuit sa visite des lieux de mémoire entreprise au Musée de l’Ermitage dans le fabuleux plan-séquence de L’Arche russe (2002). Francofonia, le Louvre sous l’Occupation évoque cette période tourmentée au cours de laquelle la survie de Paris est devenue un enjeu existentiel, comme l’a montré Volker Schlöndorff dans Diplomatie. C’est un Russe qui célèbre aujourd’hui ce palais devenu l’écrin flamboyant de tous les joyaux, à travers les efforts de son directeur Jacques Jaujard et du comte Franz Wolff-Metternich pour sauvegarder une partie du patrimoine de l’humanité de la barbarie. Servi par la photo du chef opérateur attitré de Jean-Pierre Jeunet, Bruno Delbonnel, Sokourov magnifie son sujet et se laisse parfois aller à des élans de lyrisme comme il nous en a peu offerts jusqu’à présent. Alors que le monde assiste impuissant à la destruction de Palmyre par Daech (ce qui n’était pas le cas à l’époque du tournage), Francofonia vibre comme un plaidoyer pour la civilisation.

Jean-Philippe Guérand

Film franco-germano-hollando-russe d’Alexandre Sokourov (2015), avec Louis-Do de Lencquesaing, Vincent Nemeth, Johanna Korthals Altes. 1h 28.

2017-03-09T15:54:54+00:00 jeudi 12 novembre 2015|Critiques Texte|