CURIOSA de Lou JEUNET

La Femme et le Pantin, roman de Pierre LOUŸS (1898), inspira VON STERNBERG, DUVIVIER, BUÑUEL. Le livre reprenait l’épisode des Mémoires de ma vie de CASANOVA, repris il y a peu par Benoît JACQUOT. Mais la biographie de LOUŸS n’avait jamais inspiré de cinéaste. Il épousa la fille du poète José-Maria de HEREDIA, Louise, après avoir été l’amant de sa sœur Marie, elle-même écrivaine et femme du poète Henri de RÉGNIER.

LOUŸS est un merveilleux « fin de siècle », parnassien, symboliste et érotomane extraordinaire, bibliophile, collectionneur, photographe, pornographe génial. Sa personnalité et sa relation avec Marie, femme forte, créatrice, libre comme personne ne l’était à son époque ont enthousiasmé Lou JEUNET, déjà très active à la télévision, pour son premier long métrage de cinéma. La matière était très riche, tous les personnages passionnants (le destin du poète Jean de TINAN, la figure rigide et égarée de l’époux de Marie, les parents de celle-ci). Le film est donc très intéressant, foisonnant, et soucieux de fidélité à une époque brillante et raffinée de la vie intellectuelle. La question reste celle de l’audace. Quant LOUŸS publiait ses textes pornographiques, accumulait des milliers de photos, défiait habilement tous les préjugés passés et à venir, il méprisait les interdits et sa témérité nourrissait son art. La question qui se pose dans le cinéma aujourd’hui est que la nudité et la représentation de la sexualité ne sont plus des transgressions. C’est la réserve qu’on aura vis-à-vis de ce film de grande qualité. Il lui manque peut-être d’avoir trouvé une audace propre à notre temps.

Critique de René MARX

Film français de Lou JEUNET (2019), avec Noémie MERLANT, Niels SCHNEIDER, Benjamin LAVERNHE, Camélia JORDANA, Amira CASAR. 1h47.

2019-04-03T12:27:18+00:00 mercredi 03 avril 2019|Critiques Texte|