Le dernier coup de marteau d’Alix DELAPORTE

>>>Le dernier coup de marteau d’Alix DELAPORTE
  • CDLS/LeDernierMarteau

Après avoir été journaliste, Alix Delaporte avait fait forte impression il y a cinq ans en signant un premier long métrage, Angèle et Tony, absolument impeccable, porté par une équipe pour laquelle c’était souvent une première fois, à commencer par la productrice Hélène Cases. Pour son second opus, la réalisatrice reste fidèle à son équipe, comme à ses comédiens. Puisque ce sont de nouveau Clotilde Hesme et Grégory Gadebois qui sont à la manœuvre. Mais leur belle et pudique histoire d’amour d’Angèle et Tony laisse ici la place à un couple qui n’est plus. Tant et si bien que les deux comédiens ne se croisent quasiment pas. Mais ils communiquent néanmoins par l’intermédiaire d’un ado, leur enfant, au moment où celui-ci se trouve à un moment clé de sa vie. Or, si les parents suscitent de nouveau une émotion qui n’est jamais gratuite, il faut souligner la performance de l’ado, un certain Romain Paul, dont on n’a pas fini de parler et qui par ses silences butés n’est pas sans évoquer Le Petit Criminel de Doillon. Il règne sur le film une gravité, une âpreté, une douleur même qui n’entravent en rien la qualité et la chaleur du regard que le cinéaste pose sur ses personnages. Des personnages plutôt taiseux, mais qui nous parlent davantage que 95% de leurs congénères.

Yves Alion

Film français d’Alix Delaporte (2014), avec Romain Paul, Clotilde Hesme, Grégory Gadebois. 1h 23.

2017-03-09T15:54:59+00:00 mardi 10 mars 2015|Critiques Texte|