Conjuring 2 : le cas Enfield de James WAN

>>>Conjuring 2 : le cas Enfield de James WAN

 

Voici le nouveau volet d’une franchise d’épouvante au succès international, et qui se range aux côtés des autres produits semi-industriels du genre produits aux Etats-Unis depuis quelques années. Il s’agit des nouvelles aventures, prétendument basées sur des « faits authentiques », d’un couple de chasseurs de paranormal (aux faux airs de Mulder et Scully) dans les années 70. Le scénario ne brille guère par son originalité. Il se contente de recycler la plupart des thèmes classiques et éprouvés : maison maudite à la Amytiville, esprit et fantôme vengeur, présence démoniaque à la sauce Exorciste, etc. De plus, le film se situe clairement dans l’idéologie religieuse et réactionnaire la plus basique qui soit. Cependant, James Wan, qui depuis le premier Saw est devenu un véritable spécialiste du genre, connaît parfaitement son affaire. Sa mise en scène est précise, efficace et souvent intelligente, avec une belle utilisation de l’espace, des « flous » et de l’obscurité, et pour une fois un rythme relativement lent qui permet à l’angoisse de se développer. Il parvient ainsi à réaliser un bon nombre de séquences réellement effrayantes – ce qui est le minimum que l’on demande à un film d’épouvante. Sur ce plan tout du moins, le contrat est rempli. 

Laurent AKNIN

Conjuring 2. Film américain de James WAN (2016), avec Vera FARMIGA, Patrick WILSON, Frances O’CONNOR, Madison WOLFE. 2h 13

 

2017-03-09T15:54:47+00:00 mercredi 29 juin 2016|Critiques Texte|

Centre de préférences de confidentialité