Churchill de Jonathan TEPLITSKY

>>>Churchill de Jonathan TEPLITSKY

Cette tranche de biopic (qui ne concerne en fait qu’une période très délimitée de la vie de CHURCHILL) nous plonge dans l’Angleterre de 1944, au moment où les Anglais ne redoutent plus une invasion allemande et ouvrent largement leur pays à l’allié américain. Nous suivons les pas du célèbre premier ministre au cigare, amateur de bons mots. Pour apprendre (le grand public dans sa majorité ne le savait pas) que notre homme était tout à fait opposé au débarquement allié en  Normandie. D’où les très beaux échanges à fleurets plus ou moins mouchetés avec le général EISENHOWER, à la tête des forces alliées. Comme on le sait CHURCHILL n’a pas eu gain de cause. Il a alors demandé à être présent lors du débarquement. Ce qui lui a été refusé, sa place à la tête de l’État anglais réclamant qu’il ne prenne pas de risques excessifs. C’est donc un moment à la fois troublé et sommes toutes pas très glorieux qui nous est présenté, mais qui en dit long sur l’exercice du pouvoir au quotidien. Et sur le caractère impétueux du chef du gouvernement. Le film vaut par son sujet, et ne propose pas réellement une mise en scène qui aille au-delà de l’illustration, mais force est de reconnaître que l’on ne s’ennuie pas. Reste la prestation de Brian COX, qui en fait parfois beaucoup dans le rôle-titre. On pourra toujours arguer que son modèle n’était pas toujours un modèle de sobriété dans son expression, mais fallait-il pour autant prendre le risque de déséquilibrer le film, faisant par moments passer les enjeux militaires au second plan ?

Critique d’Yves ALION

Film britannique de Jonathan TEPLITSKY (2017), avec Brian COX, Miranda RICHARDSON, Jon SLATTERY. 1h 38.

 

2017-06-23T12:44:07+00:00 mercredi 31 mai 2017|Critiques Texte|