Jean-François STEVENIN aux Jeudis de l’ESRA

>>Jean-François STEVENIN aux Jeudis de l’ESRA
  • Jean-François STEVENIN aux Jeudis de l'ESRA

 

Jean-François STEVENIN, lors de son Jeudi de l’ESRA, a commenté sa longue carrière au service de sa passion pour le cinéma.

Etudiant à HEC, il a très tôt bifurqué en ayant la chance de rencontrer François TRUFFAUT. S’en est suivi une longue et fructueuse collaboration avec l’homme des 400 coups, à partir de La sirène du Mississipi. STEVENIN était un assistant efficace, il s’est rendu indispensable. C’est TRUFFAUT qui lui a permis de passer devant la caméra en lui offrant un joli rôle dans L’Argent de poche. La carrière de comédien de JFS était lancée. A ce jour, la silhouette de l’acteur apparaît dans plus de 170 films, pour le cinéma ou pour le petit écran. Peu de premiers rôles, mais une impression de familiarité pour le grand public. Mais le comédien voulait également mettre en scène. Il a signé trois longs métrages, un quatrième est en gestation. C’est peu, mais notre homme est très occupé, et ses films, toujours très personnels sur le fond comme sur la forme, demandent une longue gestation, fruit de ses rencontres, de ses lectures, de ses expériences de vie. Des préceptes de générosité un peu bricolée qui se retrouve à l’évidence dans ses films, à la fois très préparés mais dont le tournage est aussi une aventure peu commune.

 

2017-05-04T10:43:23+00:00 vendredi 28 février 2014|Archives - JDE|