06 Février 2015 : Nicolas ALTMAYER aux Jeudis de l’ESRA

>>>06 Février 2015 : Nicolas ALTMAYER aux Jeudis de l’ESRA
  • Jeudis de l'ESRA - Nicolas ALTMAYER 06022015

Nicolas ALTMAYER est depuis une vingtaine d’années l’un des producteurs éminents du cinéma français.

Associé à son frère Eric au sein de Mandarin Films, il a d’abord produit des comédies, travaillant à plusieurs reprises avec Fabien ONTENIENTE, James HUTH, Michel HAZANAVICIUS ou Rémi BEZANÇON (ESRA 1998). Mais depuis quelques années, le registre de Mandarin s’est élargi aux films de François OZON et depuis peu à Bertrand BONELLO. Plutôt que de refaire un descriptif générique sur l’état de la production en France, répondant avec beaucoup de précision aux questions des élèves (assez nombreux dans l’amphi ce jour) Nicolas ALTMAYER est revenu, avec force détails, sur le travail effectué avec quelques cinéastes, comme HAZANAVICIUS ou BONELLO. Revenant à chaque fois sur les méthodes de travail, les difficultés du financement, etc. Mais notre invité n’a pas usé de la langue de bois, et s’est également confié sur les ratages. Qu’il s’agisse des flops au box office qui sont pourtant au final exactement les films qu’il voulait faire (Philibert) ou des films qu’il estime artistiquement ratés qui ne sont pas pour autant des fours commerciaux (People, De l’autre côté du périph), mais qui ont été accouchés dans la douleur. De façon générale, Nicolas ALTMAYER a expliqué qu’il aimait les projets qui partent d’une idée (pas plus), pour pouvoir intervenir dès le scénario, puis à tous les stades de l’élaboration du film, jusqu’à sa sortie. Beaucoup des films Mandarin sont d’ailleurs des films de producteurs, initiés par les ALTMAYER, plutôt que des films d’auteurs (comme OZON). Les deux OSS ont été lancés avant que Michel HAZANAVICIUS ne soit engagé à la mise en scène. Il n’empêche qu’il en est aujourd’hui le principal concepteur… et qu’un troisième volet ne serait pas envisageable sans lui.

2017-03-10T13:07:18+00:00 vendredi 06 février 2015|Les Jeudis de l'ESRA|