Les élèves de l’ESRA ont eu le plaisir de rencontrer Claude LELOUCH ce jeudi 24 octobre 2019. A cette occasion une diffusion du film « La bonne année », un film de gangster qui mélange amour et banditisme a été diffusé.

Dans un premier temps, les questions ont porté sur le film projeté, c’est à dire l’envie que Claude LELOUCH à de tourner sur le banditisme, mais aussi sur les relations amoureuses homme-femme au cinéma. Le film « La bonne année » a ensuite été décortiqué après avoir passionné les étudiants. Nous avons retrouvé des questions sur le choix des acteurs, notamment en évoquant l’envie de flexibilité que Claude LELOUCH aime retrouver dans les choix des acteurs, par leur spontanéité. De même, le réalisateur a évoqué l’époque actuelle du grand cinéma qui se déporte sur les plateformes en ligne.

Les questions n’ont pas manqué, et les étudiants étaient pour le moins passionnés par la gigantesque carrière de Claude LELOUCH et son envie de réaliser un film avec son téléphone portable. Un film nommé « La vertu des impondérables », né du vol en janvier 2018 d’un scénario et de toutes ses notes sur près de cinquante ans d’observation de la nature humaine. Le réalisateur veut ainsi raconter de quelle façon les mauvaises choses de la vie peuvent souvent se révéler formidables. À 80 ans, il a décidé de tourner cette leçon d’existence entièrement au portable. Il expliquera aux élèves ce que la technologie lui a apporté en souplesse et la possibilité de pousser encore plus loin son art de capter la vie.