Emmanuel MOURET aux Jeudis de l’ESRA – 2 décembre 2021

Emmanuel MOURET, réalisateur et acteur français était l’invité des Jeudis de l’ESRA le 2 décembre dernier, à l’amphithéâtre Jean RENOIR.

Le dernier film de Emmanuel MOURET sorti en 2020 Les choses qu’on dit, les choses qu’ont fait a été projeté aux étudiants avant la rencontre. Le réalisateur a confié aux étudiants que l’absence de télévision et de cinéma pendant son enfance lui en a finalement donné le goût, encore collégien, son rêve est de faire du cinéma. Emmanuel MOURET juge son premier court-métrage comme un fiasco. Au début de sa carrière, il a toujours la peur de ne plus pouvoir faire de film. Le triomphe de Mademoiselle de Jonquière lui permet de pérenniser son travail de réalisateur et ses films sont regardés avec plus d’attention. Même si il s’en protège, pour lui la critique forme en partie les réalisateurs et il pense son rôle fondamentale pour le spectateur.

Emmanuel MOURET a également abordé la partie technique et le travail préparatoire réalisé en amont de ses tournages. La mise en scène est un rapport au cadre, il prépare les potentiels découpages. Un scénario imprécis permet d’explorer des possibilités, pour lui le cinéma est un art de l’instant, il faut être préparé à prendre des décisions. Il ne choisit pas une thématique en particulier pour ces films, ce sont des situations qui l’intéressent. Son inspiration vient souvent de cas particuliers.

Réalisateur mais également acteur dans certain de ses films, il joue au départ par nécessité, notamment dans son film de fin d’études. Son premier producteur a souhaité qu’il joue dans  Laissons Lucie faire !, et finalement ses producteurs ont toujours été décisionnaire de si il jouait ou non dans ses films. Emmanuel MOURET recherche l’évidence avec ses acteurs, il accorde une grande importance à bien choisir ses comédiens.