La 9ème édition des 48H de l’ESRA s’est tenue du jeudi 11 février au samedi 13 février 2021.

Organisé par les étudiants de l’Association BDE ASTRÆOS, le concours consiste en l’écriture, le tournage et le montage d’un film de 4 minutes maximum, générique compris, en 48H, avec des contraintes imposées au moment du lancement. Cette année 308 étudiants ont participé, dont deux équipes de Bruxelles et une de Rennes et 34 courts-métrages ont été rendu le samedi soir : 

« Tu l’as? » – « Tatol » – « DHYÃNA avec gen » – « À sens unique » – « Observé » – « Joyeux Anniversaire » – « Rouge Gorge » – « Indesire » – « Baby Blue » – « No wisdom » – « Cours. » – « Sangue Freddo » – « Un tueur dans le placard » – « Vulva » – « Un petit coin de paradis » – « Lost in time » – « oups! » – « Je suis un voleur de merde » – « Blue Night » – « Mi amor » – « Maman » – « Immixton » – « Laisse-toi faire » – « Versant » – « A l’aube du crépuscule » – « La loi du citron » – « Etat d’âme » – « Tryptique » – « Libère-moi » – « Didi » – « Jumelle reprogramée » – « Coupable » – « Himeros » – « Sorror » – « ZigZag »

Les contraintes étaient :

Genre : drame / comédie / fantastique / horreur / film noir

Colorimétrique : une couleur imposée (rouge, vert, bleu ou jaune) à intégrer dans au moins une scène du film par les décors, les costumes, la lumière ou la post-production

Hommage : Faire référence à une scène d’un film par la mise en scène ou un dialogue. Le but étant que je jury retrouve le film

En plus des contraintes, un point d’honneur est mis aux bandes sons originales et à la qualité du montage et mixage sonore.

 

Un jury professionnel visionnera les films, remplira une grille de notation et attribuera les récompenses fin mars. Les lauréats seront révélés au cours de la cérémonie de clôture.

6 prix seront attribués avec des récompenses : Meilleur court-métrage, meilleur scénario, meilleur photographie, meilleur montage, meilleur bande son et le coup de cœur du public.