White God de Kornel MUNDRUCZO

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>White God de Kornel MUNDRUCZO
  • White God

Un méchant père refuse à sa fille adolescente de garder son gentil petit chien bâtard. Le film, commencé comme une histoire mièvre, un minuscule drame social sur les conséquences du divorce, bascule très vite vers le fantastique, dans une Budapest vidée de ses habitants. Métaphore politique, délire visuel, uchronie traversée par des troupeaux de chiens en révolte contre leurs oppresseurs humains, portrait d’une ville réelle et rêvée à la fois, conte de fées et film d’horreur, le cinquième film du Hongrois Kornél Mundruczó est une expérience rare. Il n’est pas si fréquent, au cinéma, d’avoir des visions. On se demande comment l’auteur a imaginé un tel récit, et comment il a filmé de pareilles images en décors réels. Le résultat est d’une étrangeté remarquable.

René Marx

Féher Isten. Film hongrois de Kornel Mundruczo (2014), avec Zsofia Psotta, Sandor Zsotér, Lili Horvath. 1h 59

https://www.youtube.com/watch?v==oCEBAGFWEUo

2017-03-09T15:55:01+00:00 jeudi 27 novembre 2014|Critiques Texte|