Voix off de Christian JIMENEZ

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Voix off de Christian JIMENEZ

 

Le film se déroule intégralement dans la ville chilienne de Valdivia, où a vécu le signataire du film, Christian Jimenez, qui en garde le souvenir d’un lieu où il pleut beaucoup et où les gens ont une vraie réticence à communiquer. D’où le personnage principal, qui a fait vœu de renoncer aux moyens de communication modernes… Mais les autres personnages, qui appartiennent à la même famille, ont tous quelque raison d’exprimer un malaise. Voix off n’est pas de ces films qui forcent la voix et s’imposent sans aucune délicatesse. Tout n’est ici au contraire que subtilité, que ce soit dans la description des personnages, dans le dosage de l’émotion et de la drôlerie ou dans la façon dont le montage joue sur les pleins et les déliés d’une narration qui emprunte assez souvent des chemins buissonniers. En passant au crible de son ironie bienveillante quatre générations, le film verse en outre dans un féminisme de bon aloi, plaçant la gent féminine sur le devant de la scène. Les premières images du film sont à cet égard sans ambiguïté, qui nous donnent à voir un accouchement sans rien laisser dans l’ombre le traumatisme qui accompagne cet accomplissement. Un mélange paradoxal qui est peut-être celui du film.

Yves Alion

La Voz en off. Film chilien de Christian Jimenez (2014), avec Ingrid Insensee, Maria Jose Siebald, Paulina Garcia. 1h 36.

https://www.youtube.com/watch?v=iuo1Bbk2yww

2017-03-09T15:54:47+00:00 mercredi 29 juin 2016|Critiques Texte|