Une seconde mère d’Anna MUYLAERT

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Une seconde mère d’Anna MUYLAERT
  • Une Seconde Mere

On retrouve dans Une seconde mère une thématique qui affleurait déjà d’un autre film brésilien, sorti le 3 juin dernier, Casa Grande de Fellipe Barbosa : celle de l’argent qui achète tout… sauf la pureté du cœur. On passe ici de la grande bourgeoisie de Rio de Janeiro à celle de São Paulo. Dans un cas comme dans l’autre, un garçon négligé par ses parents sur le plan affectif se réfugie auprès d’une domestique, en l’occurrence cette fois une femme dévouée (formidablement campée par Regina Casé) qui a sacrifié l’éducation de sa propre fille à son gagne-pain, quitte à devenir la seconde mère de cet adolescent sans assumer ce rôle auprès de sa progéniture qui lui est devenue étrangère. Anna Muylert confronte subtilement le poids de l’inné et de l’acquis, sans jamais sombrer dans les travers du pathos ni succomber à la tentation du manichéisme. Il émane de ses protagonistes une authenticité qui confère toute son humanité à ce tableau de mœurs d’une cellule familiale gangrénée par le profit.

Jean-Philippe Guerand

Val. Film brésilien d’Anna Muylaert (2014), avec Regina Casé, Michel Joelsas, Camila Mardila. 1h 52.

2017-03-09T15:54:56+00:00 lundi 22 juin 2015|Critiques Texte|