Une nouvelle amie de François OZON

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Une nouvelle amie de François OZON
  • Une Nouvelle Amie

Une Nouvelle amie serait-il un film somme dans l’œuvre de François Ozon ? Après tout, on y retrouve le monde hors temps et presque féérique de Potiche, la figure du deuil surgie de Sous le sable, celle du désir en droite ligne de Swimming Pool, un couple en déliquescence semblable à 5 fois 2, ou un personnage de travesti renvoyant à Gouttes d’eau sur pierres brûlantes. La nouvelle amie est en effet un homme, veuf de la meilleure copine de l’héroïne, et qui décide de partager sa passion du travestissement avec cette dernière, dans un jeu innocent qui va bien sûr devenir dangereux. La force du film et de construire, sur des thèmes d’une gravité assez prononcée, une comédie qui joue sans cesse à cache-cache avec une profondeur évoquée, mais jamais pleinement assumée. Loin d’être un défaut, ce procédé permet à Ozon de traiter le trouble sexuel avec une certaine élégance, éloignée des clichés parfois lourdingues d’autres longs métrages sur le même sujet.

Pierre-Simon Gutman

Film français de François Ozon (2014), avec Anaïs Demoustier, Romain Duris, Raphaël Personnaz. 1h 47

2017-03-09T15:55:02+00:00 mardi 04 novembre 2014|Critiques Texte|