Une mère de Christine CARRIERE

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Une mère de Christine CARRIERE
  • Une mère

Il y a vingt ans, Christine Carrière, fraichement émoulue de la Fémis, réalisait Rosine, l’histoire d’une ado chez les Chtis dont les rapports étaient pour le moins compliqués avec sa jeune mère de 30 ans, Marie, incarnée par Mathilde Seigner. Aujourd’hui, Mathilde Seigner s’appelle toujours Marie. Mais elle a un fils, qu’elle a eu sur le tard… Pour autant on a le sentiment que le personnage est le même, qui a conservé une vraie difficulté à communiquer avec son enfant, celui-ci étant écorché vif… Un peu comme un cousin du gamin de La Tête haute, le dernier film d’Emmanuelle Bercot. Ou des personnages très autobiographiques concoctés dans différents films par Xavier Dolan. Il y a certes de jolis moments dans Une mère, qui questionne avec intelligence la validité d’un acquis qui n’est pourtant pas une évidence, celui de l’amour maternel que rien ni personne n’altère. Mais pour être franc, nous ne sommes pas emportés comme nous l’avions été dans les films précédents de la cinéaste. D’autant que sur les mêmes terres (géographiques et cinématographiques) nous avons depuis Rosine pris l’habitude de nous régaler avec le cinéma des frères Dardenne, dont l’acuité nous semble autrement plus grande.

Yves Alion

Film français de Christine Carrière (2015), avec Mathilde Seigner, Kacey Mottet-Klein, Pierfrancesco Favino. 1h 40

2017-03-09T15:54:56+00:00 lundi 22 juin 2015|Critiques Texte|