Pourquoi j’ai pas mangé mon père Jamel DEBBOUZE

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Pourquoi j’ai pas mangé mon père Jamel DEBBOUZE
  • PourquoiJAiPasMangeMonPere_CDLS

Il aura donc fallu sept ans à Jamel Debbouze pour mener à bien sa première réalisation : un dessin animé inspiré très librement du roman de Roy Lewis (intitulé quant à lui… Pourquoi j’ai mangé mon père) qui constitue à la fois une relecture plutôt loufoque de La Guerre du feu et une parabole autour de l’exclusion au sein de notre société. L’entreprise se caractérise par sa forme : l’usage de la performance capture donne en effet la possibilité au film de mettre en scène des personnages dans lesquels on reconnaît à dessein leurs interprètes, cette technique permettant au film de ressusciter en prime les fameuses mimiques de Louis de Funès. Tout ça pour ça, est-on tenté de dire en admirant la stature de cette montagne qui n’accouche en fait que d’une souris, le film étant paradoxalement moins convaincant par son humour que par une émotion diffuse qui doit beaucoup à l’implication de Jamel dans le personnage d’Édouard, royal héritier rejeté en raison de sa différence avec ses congénères.

Jean-Philippe Guerand

Film français de Jamel Debbouze (2014), avec Jamel Debbouze, Mélissa Theuriau, Arié Elmaleh. 1h35.

2017-03-09T15:54:58+00:00 mardi 07 avril 2015|Critiques Texte|