Terre battue de Stéphane DEMOUSTIER

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Terre battue de Stéphane DEMOUSTIER
  • Terre battue

L’individualisme est-il la panacée universelle contre l’horreur économique ? Telle est la question qui hante ce premier film, à travers ses deux protagonistes principaux : un père victime de la crise et prêt à tout pour rebondir, et son fils qui se voit déjà en champion de tennis. La parabole est féroce, le tableau de mœurs assez cruel. Ce que nous montre Stéphane Demoustier, c’est une France profonde meurtrie par l’arrogance parisienne où les moyens importent moins que la fin… Olivier Gourmet est l’interprète idéal de ce cadre ambitieux qui voit sa vie s’effondrer, personnellement comme professionnellement, et se transforme en fauve, à l’image d’un autre héros de cinéma : le personnage campé par José Garcia dans Le Couperet de Costa-Gavras.

Jean-Philippe Guerand

Film français de Stéphane Demoustier (2014), avec Olivier Gourmet, Valeria Bruni Tedeschi, Charles Mérienne. 1h35.

2017-03-09T15:55:00+00:00 lundi 15 décembre 2014|Critiques Texte|