Split de M. Night SHYAMALAN

 

Un psychopathe kidnappe trois adolescentes, puis les séquestre dans une cave isolée du monde… Et nous nous attendons à arpenter les sentiers désormais très battus du thriller psychiatrique. Le film démarre d’ailleurs de façon très solide, les enjeux étant fixés d’emblée, sans afféterie dispensable. Puis l’affaire se corse dès lors qu’il apparaît que le tortionnaire des jeunes filles fait partie de  cette catégorie très rare d’individus à personnalités multiples. L’avantage pour le film est double. D’une part parce que les retournements de situation sont facilités puisque chacun des avatars du psychopathe va réagir différemment de ceux qui l’ont précédé (et les prisonnières ont l’intelligence d’en jouer). De l’autre parce que nous assistons à une performance d’acteur assez phénoménale. James McAvoy est stupéfiant et sa capacité à passer de façon imperceptible d’un personnage à un autre fait partie des points forts du film. Il est vrai que son signataire n’est autre que M. Night Shyamalan. Si le réalisateur du Sixième sens semble ne plus être tout à fait à la hauteur de celui qu’il fut du temps de sa splendeur, reconnaissons-lui un évident savoir-faire et une propension pérenne à laisser la réalité flirter avec le fantastique. Et Split est de ce point de vue exemplaire… Du moins jusqu’au basculement final (dont nous ne dirons rien), qui brise subitement le fragile équilibre du film. Les amateurs de films d’horreur y trouveront sans doute leur compte. Que l’on nous permette d’être plus mitigés… Et d’avoir soudainement envie de revoir Psychose…

Critique d’Yves ALION

Film américain de M. Night SHYAMALAN (2016), avec James MCAVOY, Anya TAYLOR-JOY, Betty BUCKLEY. 1h 57

 

 

2017-04-18T19:34:42+00:00 mercredi 22 février 2017|Critiques Texte|