Self made de Shira GEFFEN

  • Self Made

Deux destins de femmes parallèles, croisés, mêlés. Une artiste israélienne en vue, une Palestinienne coincée par son frère et les blocages de l’armée. Des métaphores à répétition illustrent leur itinéraire perturbé, leur désorientation. Mais ces métaphores (un lit à monter, des vis perdues, des hommes qui se confondent) ne sont jamais pesantes : le film est très étrange, original. Poésie ancrée dans le réel, fantastique du quotidien, dans le monde de Skype, des meubles en kit, des attentats et des check-points. En hébreu, le film s’appelle « La vis » comme le film de Didier Flamand de 1993. Shira Geffen, déjà coréalisatrice des Méduses, Caméra d’Or à Cannes en 2007, y a peut-être pensé, comme un lointain cousinage. Sinon, la coïncidence a le charme des hasards objectifs qu’aimaient les Surréalistes.

René Marx

בורג. Film israélien de Shira Geffen (2013), avec Sarah Adler, Samira Saraya, Doraid Liddawi, Na’ama Shoham, Ziad Bakri. 1h 29. 

2017-03-09T15:54:56+00:00 mardi 07 juillet 2015|Critiques Texte|