Remember d’Atom EGOYAN

  • Remember d’Atom EGOYAN

 

Revenu à un niveau correct après un terrible et très long passage à vide, Atom EGOYAN poursuit néanmoins dans une veine paradoxale dont ce nouveau film est le meilleur exemple. Même s’il traite d’une histoire de vengeance dont les protagonistes sont parmi les derniers survivants de la Shoah, le scénario évoque fortement, et jusqu’à son titre, celui de Memento de Christopher NOLAN avec sa célèbre structure inversée . Mais alors qu’EGOYAN, dans ses meilleures années, était lui-même un orfèvre dans la construction de récits en puzzle (De beaux lendemains, Exotica…), il opte cette fois-ci pour un road movie à la construction parfaitement rectiligne. D’étape en étape, le film, très classique dans sa forme, permet cependant ainsi d’effectuer une plongée dans le passé et dans l’horreur, de plus en plus angoissante à mesure que le récit progresse jusqu’à une conclusion risquée et fort peu consensuelle. Remember est aussi l’occasion d’admirer deux immenses acteurs, vétérans du cinéma américain, qui retrouvent ici des rôles à leur (dé)mesure.

Laurent AKNIN

Film canadien d’Atom EGOYAN (2015) avec Christopher PLUMMER, Martin LANDAU, Bruno GANZ, Jürgen PROCHNOW. 1h 35.

2017-03-09T15:54:50+00:00 mercredi 23 mars 2016|Critiques Texte|