Qui vive de Marianne TARDIEU

  • Qui vive

Les films de genre ont leurs codes. Le film noir américain a longtemps fait appel aux détectives privés et aux magouilles tordues pour imposer son aura, alors que le réalisme poétique à la française sollicitait pavés luisants et destins foudroyés. Qui vive est d’une certaine manière le digne rejeton de ces deux genres, un descendant contemporain au charme insidieux. Le personnage principal est un jeune de banlieue, qui brimé par une certaine pesanteur sociologique en est réduit à être vigile dans un supermarché en attendant que son destin bascule. Ce qui arrive, mais pas comme il l’aurait voulu… Ce premier film est en tous cas une jolie réussite, qui parvient à nous faire croire à son ancrage dans le 93 sans jamais sombrer dans les clichés, tout en nous tenant en haleine comme dans les meilleurs polars.

Yves Alion

Film Français de  Marianne Tardieu, avec  Reda Kateb, Adèle Exarchopoulos, Rashid Debbouze 

2017-03-09T15:55:01+00:00 lundi 10 novembre 2014|Critiques Texte|