Par amour de Giuseppe M. GAUDINO

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Par amour de Giuseppe M. GAUDINO
  • Par amour de Giuseppe M. GAUDINO

 

Valeria Golino a reçu le prix d’interprétation au dernier festival de Venise pour ce film terriblement napolitain. C’est la ville où elle est née, où elle a grandi. C’est aussi la ville de Gaudino, réalisateur né tout près, à Pouzzoles, là où l’activité volcanique, la présence du soufre, a toujours associé la région aux magies souterraines. C’est là, croit-on, que se situent les portes de l’Enfer. En vingt ans, c’est le deuxième long métrage de fiction de Gaudino, qui est surtout un documentariste réputé. Il nous raconte l’histoire apparemment réaliste d’une mère de famille pourvue d’un petit métier à la télévision, de trois enfants et d’un mari mafieux et violent. Tout est filmé de son point de vue, et le réalisme disparaît très vite au profit d’un onirisme inséparable des croyances locales. Les rêves sont en couleurs, le réel en noir et blanc. Toutes les possibilités pour l’héroïne de s’échapper, de s’épanouir, sont liées à son imaginaire, ses souvenirs de petite fille. La femme entravée qui veut conquérir sa liberté, c’était déjà son personnage de Respiro, d’Emanuele Crialese en 2002. La quête du sens associée au monde magique et souterrain, aux volcans, aux restes des morts antiques, Ingrid Bergman l’illustrait déjà chez Rossellini dans Stromboli ou Voyage en Italie. Cette impression de déjà-vu est la seule limite de ce beau film, brillamment interprété par une comédienne (mais aussi réalisatrice) dont on peine à croire qu’elle a plus de trente ans de carrière derrière elle.

René MARX

Per amor vostro. Film italien de Giuseppe M. GAUDINO (2015), avec Valeria GOLINO, Massimiliano GALLO et Adriano GIANNINI. 1h 49

2017-03-09T15:54:50+00:00 jeudi 14 avril 2016|Critiques Texte|