Nos patriotes de Gabriel LE BOMIN

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Nos patriotes de Gabriel LE BOMIN

Gabriel LE BOMIN avait fait une entrée remarquée dans le cinéma avec Les Fragments d’Antonin, émouvante chronique de l’après-guerre (de 1914), montrant les ravages violents que la guerre avait pu provoquer sur le plan psychologique chez certains. Une sorte de complément moins immédiatement spectaculaire de La Chambre des officiers, qui mettait en scène quelques gueules cassées en pleine reconstruction physique. Dix ans plus tard (après avoir signé un autre long métrage pour le cinéma et plusieurs films de télévision), le cinéaste montre que les guerres et leurs ravages restent son sujet de prédilection. Mais Nos patriotes s’intéresse à la seconde guerre mondiale, et se penche plus particulièrement sur le cas de Addi BA, un tirailleur sénégalais qui ayant échappé par miracle à un massacre orchestré par les nazis devient un membre actif d’un réseau de résistance. Porté par la très belle photo de Jean-Marie DREUJOU (complice habituel de Jean-Jacques ANNAUD et de Patrice LECONTE), le film joue la carte de classicisme pour mieux faire vivre ses personnages et présenter une belle page de l’Histoire de notre pays. Une page méconnue tant on a tendance à oublier la part prise par les soldats des colonies dans la défense du pays. Mais comme on le sait, l’occupation allemande a rapidement succédé à la débâcle des armées françaises. Le racisme érigé en mode de pensée structurante chez les nazis a évidemment contribué à ce que ces populations déplacées vivent l’enfer. Le film de Gabriel LE BOMIN est prenant, incarné, exemplaire. Il est aussi une belle preuve (tardive) de notre reconnaissance pour ceux qui venus d’ailleurs sont venus verser leur sang…

Critique d’Yves ALION

Film français de Gabriel LE BOMIN (2017), avec Marc ZINGA, Alexandra LAMY, Pierre DELADONCHAMPS. 1h 47.

 

 

2017-06-14T15:28:49+00:00 mercredi 14 juin 2017|Critiques Texte|