Much Loved de Nabil AYOUCH

  • Much Loved

 

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs, à Cannes, puis primé récemment au festival d’Angoulême, Much Loved s’attache au quotidien peu reluisant d’un groupe de prostituées de Marrakech, sans rien nous cacher des turpitudes auxquelles sont confrontées ces dames, notamment de la part de leurs riches clients venus du Golfe. Une allusion jugée peu diplomatique qui a valu au film de se voir purement et simplement censuré dans son propre pays afin de ne pas heurter ses généreux hôtes. Ce que met en cause le réalisateur des Chevaux de Dieu dans cette étude de mœurs, c’est le statut de la femme au sein d’une société marocaine moins tolérante qu’hypocrite et un désir d’émancipation qui prélude à une vie meilleure. Véritable chronique du machisme ordinaire, Much Loved est un beau film sensuel et courageux qui confirme le talent et le courage de Nabil Ayouch, là où ce sont des femmes comme Raja Amari (Satin rouge) ou Nadine Labaki (Caramel) qui ont sonné le glas avant lui en Tunisie et au Liban.

Jean-Philippe Guerand

Film marocain de Nabil Ayouch (2015), avec Loubna Abidar, Halima Karaouane, Asmaa Lazrac. 1h 44.

https://www.youtube.com/watch?v=iV0kDKSUkAM

2017-03-09T15:54:55+00:00 mardi 15 septembre 2015|Critiques Texte|