Mother ! de Darren ARONOFSKY

Avec Darren ARONOFSKY, nous savons que la barre sera haute. C’est un auteur, un créateur d’univers, l’un de ceux sur lesquels cinéphiles exigeants et grand public peuvent trouver un consensus. Mother ! est incontestablement un film chic (et choc), avec des stars (Jennifer LAWRENCE n’est pas seulement délicieuse, c’est la femme la mieux payée d’Hollywood), des effets spéciaux spectaculaires et une bande-son sculptée par un joailler. Et le film a du sens pour les lettrés, qui ne manqueront pas de trouver de nombreux points d’ancrage à la métaphore religieuse. L’histoire est celle d’une jeune femme enceinte, amoureuse de son homme, un écrivain que l’inspiration a déserté, et qui doit lutter en permanence contre l’intrusion d’étrangers plus ou moins bien intentionnés, le plus souvent avec l’accord de plus en plus affiché de son mari. Le parallèle avec Rosemary’s baby est très tentant. Le thème bien sûr, mais aussi la perpétuelle hésitation entre un certain naturalisme et les morsures du fantastique, la parano généralisée qui peu à peu s’instaure… Le problème est que le film de POLANSKI est un modèle de subtilité, et même d’élégance, quand celui d’ARONOFSKY pratique la fuite en avant dans l’hystérie grimaçante. On peut trouver quelque vertu à la façon dont le cinéaste a réglé sa mécanique infernale, on peut également se montrer écœuré  par tant de complaisance grand-guignolesque.

Critique d’Yves ALION

Film américain de Darren ARONOFSKY (2017), avec Jennifer LAWRENCE, Javier BARDEM, Ed HARRIS, Michelle PFEIFFER. 2h 02.

 

 

2017-09-14T10:36:03+00:00 mercredi 13 septembre 2017|Critiques Texte|