Mercuriales de Virgile VERNIER

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Mercuriales de Virgile VERNIER
  • Mercuriales

Virgile Vernier, qui réalise ici son premier long métrage, a fait ses armes et sa réputation dans le monde du court. Et cela peut se ressentir, puisque Mercuriales raconte moins un récit qu’une suite d’instants, percutés par deux personnages. Soit une ville, soit un immeuble (Les Mercuriales) et deux jeunes femmes, un peu paumées dans ce vaste monde, se raccrochant l’une à l’autre. Il n’y a pas d’histoire mais un récit, un conte de fées vaguement triste et moderne, où les princesses errent sans prince charmant… Mercuriales se cherche autant que ses deux héroïnes, tente de créer un ton, à la fois somnambulique et vif, pour raconter la cité et le monde. Il y parvient souvent, et permet surtout au cinéaste de se positionner comme un des nouveaux possibles d’un cinéma français en quête de nouveau héros.

Pierre-Simon Gutman

Film français de Virgile Vernier (2014), avec Ana Nebroac, Philippine Stindel, Jad Solesme. 1 h 44.

https://www.youtube.com/watch?v=bdfEE7diq2g

2017-03-09T15:55:01+00:00 lundi 24 novembre 2014|Critiques Texte|