Mémoires de jeunesse de James KENT

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Mémoires de jeunesse de James KENT
  • Memoires de jeunesse

 

En Grande-Bretagne, Vera Brittain est considérée comme une authentique égérie du féminisme. Cette jeune femme admise à Oxford contre la volonté de ses parents conservateurs verra ses espérances et ses illusions gâchées par la Première Guerre mondiale. Elle s’y engagera alors comme infirmière par patriotisme et par solidarité envers les jeunes gens de son âge qui sont mobilisés. Mémoires de jeunesse est une fresque qui ne manque ni de souffle ni de grands sentiments. C’est surtout la consécration d’une comédienne suédoise exceptionnelle, Alicia Vikander, révélée dans Royal Affair et simultanément à l’affiche d’Agents très spéciaux : code UNCLE. Ce rôle à facettes lui permet de donner toute la démesure de son talent sur une gamme particulièrement étendue et de s’imposer comme l’une des plus brillantes actrices de composition de sa génération, grâce à ce film d’époque qui assume son caractère romanesque, quitte à flirter parfois avec le mélodrame avec la complicité du compositeur Max Richter.

Jean-Philippe Guerand

Testament of Youth. Film britannique de James Kent (2015), avec Alicia Vikander, Kit Harrington, Emily Watson. 2h09.

https://www.youtube.com/watch?v=RzUhl3VVqVw

2017-03-09T15:54:55+00:00 mercredi 23 septembre 2015|Critiques Texte|