Masaan de Neeraj GHAYWAN

  • Masaan

Présenté au dernier Festival de Cannes, dans la section Un Certain Regard, ce film indien (coproduit par la France), premier long métrage du réalisateur, a été suffisamment remarqué pour récolter quelques prix, dont celui de la critique internationale. Son principal mérite est de se distinguer des deux principales tendances du cinéma indien tel qu’on le connaît sous nos latitudes (Bollywood d’un côté, le cinéma d’auteur bengali de l’autre). Dans le cas présent, le film entremêle deux histoires franchement mélodramatiques – mais sans chanson ni danse – afin de dénoncer le poids des traditions et des préjugés (le système des castes, l’oppression des femmes) ainsi que les systèmes de corruption. Ceci dit, si le propos est généreux et si ce film tranche avec la production indienne courante, il n’en reste pas moins, objectivement, assez faible dans son écriture cinématographique. Les passages les plus forts et les plus intéressants sont ceux décrivant l’industrie de la crémation à Bénarès. La qualité du regard du cinéaste, lors de ces séquences, font parfois penser qu’il est peut-être passé à côté de son sujet en voulant intégrer trop de thèmes en un seul film.

Laurent Aknin

Film indien de Neeraj Ghaywan avec Richa Chadda, Vicky Kaushal, Sanjay Mishra. 1h 43.

2017-03-09T15:54:56+00:00 lundi 22 juin 2015|Critiques Texte|