Manglehorn de David Gordon GREEN

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Manglehorn de David Gordon GREEN
  • Manglehorn

Star hors du commun, Al Pacino semble aujourd’hui écrasé par son propre mythe. Du coup, quand on lui demande de jouer un homme ordinaire, comme dans Manglehorn, le simple quidam entre carrément dans une autre dimension. Difficile dès lors d’essayer de dissocier le personnage de son interprète dans ce film. À ceci près qu’on sent à chaque plan l’influence qu’exerce le comédien sur son metteur en scène. Et comme Pacino incarne un serrurier, on le voit fabriquer une clé dans les moindres détails et l’on devine les heures qu’il a dû passer à apprendre les rudiments de ce métier, suivant en cela les préceptes de l’Actor’s Studio dont il est l’incarnation. Du coup, il faut bien avouer que le film est littéralement vampirisé par la composition de son acteur principal et que le scénario laisse trop peu d’espace à ses partenaires pour qu’ils puissent s’imposer, y compris à la trop rare Holly Hunter. On reconnaît toutefois dans ce portrait de l’Amérique provinciale la patte du réalisateur de Joe.

Jean-Philippe Guerand

Film américain de David Gordon Green (2014), avec Al Pacino, Holly Hunter, Chris Messina. 1h 37.

2017-03-09T15:54:57+00:00 jeudi 04 juin 2015|Critiques Texte|