Maman a tort de Marc FITOUSSI

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Maman a tort de Marc FITOUSSI

Depuis son premier film, La  Vie d’artiste, en 2007, Marc Fitoussi nous fait entendre une petite musique agréable à l’oreille. Son registre est la comédie, mais celle-ci est souvent grinçante. Il faut dire que le cinéaste s’intéresse de très près au monde du travail et qu’il veille à ce que ses personnages aient un ancrage professionnel qui en dit au fond davantage sur eux que leurs histoires d’amour (qui pourtant trustent l’essentiel des films comparables quant au format et aux ambitions dramatiques). Maman a tort met en lumière la relation d’une ado et de sa mère divorcée à l’heure où la première doit faire son stage d’observation de classe de 3è. Dans la compagnie d’assurances de sa mère, mais pas dans son service (ce n’est pas déontologique). Pour observer, elle observe, la gamine. Et ce qu’elle voit oscille entre le risible et le scandaleux. Les adultes n’ont rien à envier à ce qui peut se passer dans une cour de récréation… A travers l’adolescente, c’est évidemment Marc Fitoussi qui se délecte des désordres du monde et nous invite à partager ses rires et ses colères. Mais la dimension collective n’est pas exclusive d’un joli portrait d’adolescente, à l’âge où l’on commence à se poser des questions sur son devenir et où s’écorne l’image parentale. Saluons donc la prestation de la jeune Jeanne Jestin, qui a su trouver un équilibre parfait entre la colère rentrée et le besoin de comprendre ce qui motive ces drôles d’animaux que l’on dit adultes.

Critique d’Yves ALION

Film français de Marc FITOUSSI (2016), avec Jeanne JESTIN, Emilie DEQUENNE, Nelly ANTIGNAC. 1h 50.

2017-03-09T15:54:40+00:00 mercredi 09 novembre 2016|Critiques Texte|