Les Suffragettes de Sarah GAVRON

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Les Suffragettes de Sarah GAVRON
  • Les Sufragettes

Le mot même de « suffragette » fleure bon le rétro pittoresque. On pouvait s’attendre, sinon à une franche comédie moquant avec tendresse ces ancêtres de nos féministes, du moins un tableau haut en couleurs d’un temps où les femmes ont commencé à vouloir se faire entendre. Or le film n’est pas cela, ou du moins, il est beaucoup plus que cela. Le pittoresque est absent et les couleurs pastel. Et les héroïnes aux pas desquelles nous nous attachons n’ont qu’un lointain cousinage avec Adèle Blanc-Sec, la truculente jeune femme des albums de Tardi. Il faut davantage les voir comme des résistantes, parfois jusqu’au-boutistes, capables de donner leur vie à la cause de l’égalité des sexes. On ne rit pas. L’analogie avec certaines résistantes de la dernière guerre dans la France occupée, ou avec certains activistes de l’IRA n’est pas outrée. Nous entrons dans les ténèbres de l’ère victorienne… Mais notre empathie est entière pour celles qui revendiquent leurs droits, celui de voter, celui de refuser le droit de cuissage des patrons, etc. Un beau film politique, sans doute assez sage sur le plan formel, mais qui nous apprend beaucoup sur une époque que nous pensions pourtant connaître…

Yves Alion

Suffragette. Film britannique de Sarah Gavron (2015), avec Carey Mulligan, GHelena Bonham Carter, Meryl Streep. 1h 46. 

2017-03-09T15:54:54+00:00 mercredi 18 novembre 2015|Critiques Texte|