Les chansons que mes frères m’ont apprises de Chloe ZHAO

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Les chansons que mes frères m’ont apprises de Chloe ZHAO
  • Les chansons que mes freres m'ont apprises

L’authenticité et l’immersion, au cinéma, sont des procédés fascinants mais qui peuvent aboutir à une œuvre froide et ratée. La réussite des Chansons que mes frères m’ont apprises  ne doit donc pas être uniquement créditée au lien étroit créée entre la cinéaste, Chloe Zhao, et le milieu des Amérindiens dépeint dans le film.. La force du long métrage tient également, surtout, à une question de style, dans la restitution du quotidien d’une réserve indienne où un jeune homme contemple son futur, entre fuite et fidélité à sa petite sœur adorée. Le mélange entre une mélancolie parfois malickienne et un réalisme (tous les acteurs sont non professionnels) souvent évident, aboutit à un film au ton sec, peu mélodramatique, et pourtant débordant d’émotion. Une première œuvre qui tranche dans un cinéma américain un peu facilement partagé entre mumblecore et grosses machines avec super héros.

Pierre-Simon Gutman

Film américain de Chloe Zhao (2015), avec John Reddy, Jashaun Saint John, Taysha Fuller, Eleonore Hendricks. 1h 34.

2017-03-09T15:54:55+00:00 mardi 08 septembre 2015|Critiques Texte|