Le Combat ordinaire de Laurent TUEL

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Le Combat ordinaire de Laurent TUEL
  • Le combat ordinaire

Signataire d’une demi-douzaine de longs métrages (dont l’étonnant Jean-Philippe, où Fabrice Luchini campait un fan absolu de Johnny), Laurent Tuel ne se cantonne pas dans un genre, et c’est tant mieux. Ce Combat ordinaire est plus mélancolique que ses films précédents, et il nous va droit au cœur. Il est vrai que cette description des états d’âme d’un homme à la croisée des destins, qui cherche à y voir plus clair sur sa relation avec ses parents, sur ses amours ou sur son insertion dans le monde du travail est sensible. Le film est adapté d’une bande dessinée de Manu Larcenet (comme quoi les bandes dessinées ne sont pas le lieu unique d’aventures tonitruantes avec des héros plus grands que nature). Il en reprend la tonalité générale, toute en demi-teinte, qui laisse la part belle aux paysages et à l’exquise tristesse de la Bretagne profonde à l’heure du chaos économique.

Yves Alion

Film français de Laurent Tuel (2014), avec Nicolas Duvauchelle, Maud Wyler, André Wilms. 1h 40

2017-03-09T15:54:56+00:00 mercredi 08 juillet 2015|Critiques Texte|