L’art de la fugue de Brice CAUVIN

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>L’art de la fugue de Brice CAUVIN

Huit ans après un premier long, De Particulier à particulier, qui n’a pas laissé de grands souvenirs, voici le second film de Brice Cauvin, adapté d’un roman  américain, signé Stephen McCauley. Après avoir veillé à franciser son propos et à virer ce qui pourrait paraître daté, Cauvin s’est emparé du sujet pour dresser une sorte de carte du tendre à l’intérieur d’une fratrie triangulaire. Entre la comédie et l’émotion, le film vise assez juste pour montrer les incertitudes amoureuses des personnages, leur précarité affective à laquelle les années ne sont d’aucun secours. Au contraire même, les parents des frères n’étant eux-mêmes pas toujours  à la fête… Comme l’indique le titre, c’est contre une incapacité chronique à s’engager, à prendre des décisions que les personnages sont confrontés, représentants idéaux d’une génération en crise. Sans viser au statut de chef d’œuvre, voici un film qui dépasse les limites habituelles de la comédie romantique standard pour verser dans une mélancolie qui au final nous touche.

Yves Alion

Film français de Brice Cauvin (2014), avec Laurent Lafitte, Agnès Jaoui, Benjamin Biolay, Nicolas Bedos, Marie-Christine Barrault. 1h 40.

2017-03-09T15:54:59+00:00 lundi 02 mars 2015|Critiques Texte|