Knight of cups de Terrence MALICK

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Knight of cups de Terrence MALICK
  • Knightofcups

Terrence Malick a réalisé ses quatre premiers longs métrages en trois décennies, puis les trois suivants en quatre ans. Il semble désormais décidé à rattraper le temps perdu et enchaîne les projets, chaque nouveau film se rapprochant de plus en plus du précédent par sa thématique. Comme s’il récoltait un à un les surgeons de sa Palme d’or cannoise : The Tree of Life. Variation autour du mal de vivre et de la difficulté à aimer, Knight of Cups s’inscrit dans la continuité logique d’À la merveille. C’est une expérience cinématographique intense qui fonctionne à la manière de ses tapis roulants sur lesquels certains restaurants japonais proposent leurs mets. Au fil de cette quête existentielle, chaque spectateur est invité à picorer ce qui le concerne le plus intimement. Sans doute parce qu’il tourne désormais sans relâche, en alignant les chapitres successifs d’une œuvre monumentale en devenir, Malick confine à une abstraction métaphysique radicale et à la pureté vertigineuse des origines.

Jean-Philippe Guerand

Film américain de Terrence Malick (2015), avec Christian Bale, Natalie Portman, Cate Blanchett. 1h 58.

2017-03-09T15:54:53+00:00 mercredi 25 novembre 2015|Critiques Texte|