Hitman : agent 47 d’Aleksander BACH

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Hitman : agent 47 d’Aleksander BACH
  • Hitman : agent 47

Le film raconte l’histoire d’un tueur génétiquement boosté en guerre contre la multinationale qui désire multiplier les hommes de main de son espèce… Même si le film pose quelques questions existentielles et louche sans vergogne du côté de Matrix, même si notre homme n’est pas totalement invincible puisqu’il est perméable à la raison et aux émotions, nous sommes bien ici au royaume du film d’action pur et dur avec force effets pyrotechniques et poursuites de voiture. Le genre a ses aficionados. Mais même ceux-là ne dédaignent pas à l’occasion un zeste d’humour et des personnages qui nous touchent. Ce qui n’est ici le cas que par (de rares) intermittences. Il faut dire que le film est adapté d’un jeu vidéo, Hitman, ce qui explique la propension du tueur à dégommer les unes après les autres des cibles (humaines) totalement interchangeables. On admettra que cela peut s’avérer lassant. Même si les jeux vidéo sont aujourd’hui plus sophistiqués qu’à l’époque du Pacman (mais personne n’a cherché à nous tenir 90 minutes en haleine avec un Pacman sur grand écran…).

Yves Alion

Film américain d’Aleksander Bach (2015), avec Rupert Friend, Hannah Ware, Zachary Quinto. 1h 25.

2017-03-09T15:54:56+00:00 jeudi 27 août 2015|Critiques Texte|