Free love de Peter SOLLETT

  • Free Love

Une inspectrice de police exemplaire (Julianne Moore) tombe amoureuse d’une mécanicienne automobile (Ellen Page) nettement plus jeune qu’elle avec qui elle finit par s’installer en ménage et acheter une maison. À l’insu de ses proches et surtout de ses collègues, afin d’éviter le qu’en dira-t-on. Jusqu’au jour où l’aînée se découvre atteinte d’un mal incurable… De ce sujet qui aurait pu inspirer un mélodrame, le scénariste de Philadelphia a tiré un film militant qui s’appuie sur une histoire vraie survenue au début des années 2000. Au-delà de la romance et de la tragédie, Free Love évoque en effet la lutte qu’ont dû mener des associations militantes pour assurer aux homosexuels un statut légal minimum les protégeant au même titre que tous les autres citoyens. La réussite du film de Peter Sollett est d’adopter le point de vue de ses deux protagonistes et de s’attacher à leur histoire d’amour. Et seulement ensuite de montrer comment cette idylle s’est retrouvée, à l’insu de ses protagonistes, au cœur d’un combat déterminant qui a contribué à faire évoluer les mentalités vers le Mariage pour tous, au sein de la société américaine, à travers la personnalité d’un activiste qu’incarne Steve Carell, une fois de plus magistral dans un contre-emploi spectaculaire. Avant d’être un film à thèse militant, Free Love est un témoignage pétri d’humanité sur la condition de cette communauté longtemps condamnée à se faire la plus discrète possible, à l’écart de l’anonymat des grandes métropoles.

Jean-Philippe Guerand

Freeheld. Film américain de Peter Sollett (2016), avec Julianne Moore, Ellen Page, Michael Shannon, Steve Carell. 1h 44.

2017-03-09T15:54:52+00:00 jeudi 11 février 2016|Critiques Texte|