En mai fais ce qu’il te plait de Christian CARION

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>En mai fais ce qu’il te plait de Christian CARION
  • En mai fais ce qu'il te plait

Les millions de Français jetés sur les routes par l’avancée de l’armée allemande au printemps 1940 ont déjà suscité plusieurs films, de Jeux interdits, de René Clément aux Egarés, d’André Téchiné. Mais peu ont intégralement centré leur propos sur le chaos généralisé. C’est ce que fait Christian Carion, qui s’attache à plusieurs personnages récurrents (un Allemand antinazi et son jeune fils, le maire d’un village du Pas-de-Calais et sa femme, un soldat écossais réchappé d’un massacre, une institutrice sentimentale, etc.) pour mieux brosser le tableau d’une France désarçonnée. Les scènes attendues sont au rendez-vous, à commencer par l’attaque des avions de chasse allemands, les fameux Stukas, sur les colonnes de réfugiés (civils), et les personnages prennent chair au fur et à mesure de leur avancée vers un havre qui s’avère de plus en plus hypothétique. La facture est extrêmement classique, le score signé Ennio Morricone achevant de lui apporter une ampleur lyrique qui n’a plus souvent cours dans le cinéma français d’aujourd’hui. Et l’émotion est au rendez-vous… Que demander de plus ?

Yves Alion

PS : En sortant de la projection, je tombe sur une famille de réfugiés syriens grelottant dans un couloir du métro. L’Histoire bégaie…

Film français de Christian Carion (2014), avec August Diehl, Olivier Gourmet, Mathilde Seigner. 1h 54.

https://www.youtube.com/watch?v=G7yDuYn_QQA

2017-03-09T15:54:54+00:00 mardi 03 novembre 2015|Critiques Texte|