Creepy de Kiyoshi KUROSAWA

Il est difficile de suivre la filmographie de Kiyoshi KUROSAWA, tant celui-ci enchaine rapidement les films (moins tout de même que Takeshi MIIKE). Ce film-ci est en fait une œuvre relativement ancienne, présentée au Festival de Berlin en 2016. Depuis, KUROSAWA a réalisé en France le superbe Secret de la chambre noire sorti il y a quelques mois, et vient de présenter à Cannes un nouveau film ! Ce Creepy, malgré son titre qui renvoie à une ancienne revue de BD de fantastique, est en fait un thriller réalisé avec peu de moyens, dans un esprit de série B, même si le principal ressort est d’ordre psychologique. Il entremêle deux récits distincts. D’un côté, un ancien policier, devenu enseignant en criminologie, participe avec un de ses anciens collègues à une enquête à propos d’une ancienne affaire de disparitions. Pendant ce temps, son épouse fait la connaissance d’étranges voisins dans le quartier où ils viennent d’emménager. Les deux trames vont bien sûr converger pour n’en faire plus qu’une. On reconnait dans ce film certaines des obsessions de KUROSAWA et son talent pour tisser des trames mystérieuses. Il crée aussi un nouveau type de serial killer, inattendu et original, brillamment interprété par Teruyuki KAGAWAOMMAGE avant qu’une incohérence de scénario ne vienne à un moment perturber cette mécanique inquiétante.

Critique de Karine LANNUT

Kuripi. Film japonais de Kiyoshi KUROSAWA (2016) avec Hidetoshi NISHJIMA, Yuko TAKEUCHI, Teruyuki KAGAWA. 2h 10

 

2017-06-14T15:30:15+00:00 mercredi 14 juin 2017|Critiques Texte|