Christina Noble de Stephen BRADLEY

Accueil>La Critique de la Semaine>Critiques Texte>Christina Noble de Stephen BRADLEY
  • Christina Noble CDLS

Le cinéma a (entre autres) cette vertu, celle de mettre en lumière le destin peu commun de personnages exemplaires, sur lesquels les journaux ne font pas toujours leurs unes. Ainsi cette Christina Noble, une petite Irlandaise que le sort n’avait guère gâtée et qui se retrouve quelques décennies plus tard à construire des orphelinats au Vietnam pour protéger des enfants au destin également peu souriant. La question est bien sûr de savoir si les bons sentiments font les bons films. La réponse mérite soupesée. Christina Noble possède de solides qualités, et le personnage central nous séduit autant qu’il charme ceux qui croisent son chemin. Reste que l’on déborde trop souvent la ligne jaune du démonstratif (notamment dans son épilogue, quand le film se met à tresser des lauriers à son héroïne, qui apparaît en chair et en os à l’écran, éclipsant la pourtant méritante Deirdre O’Kane, qui lui avait prêté ses traits jusqu’alors). C’est d’autant plus dommage que l’on applaudit sans réserve au contraire à la façon dont est montrée toute l’enfance de Christina, dans la très prude et très raide Irlande. Pas besoin de forcer le trait pour trouver alors au film des accents du meilleur Ken Loach… 

Yves Alion

Film irlandais de Stephen Bradley (2014), avec Deirdre O’Kane, Sarah Greene, Gloria Cramer Curtis. 1h 40

2017-03-09T15:54:57+00:00 mardi 19 mai 2015|Critiques Texte|